Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Malvinas, 30 ans après

3 Avril 2012 , Rédigé par Passerelle Publié dans #Res politica

L'Argentine a célébré hier, au son des tambours et trompettes, le 30è anniversaire du début de la Guerre des Malouines : l'occasion de rendre hommage aux anciens combattants, mais aussi de relancer sa réclamation de souveraineté sur ces îles qu'elle dispute, depuis plus de deux siècles, à la puissante Albion.

 

La société et la classe politique sont divisées entre les tenants d'un nationalisme exacerbé et ceux du pacifisme désabusé ; les débats font rage dans les médias, opposant commentateurs, analystes, historiens et parlementaires sur la question ; l'Argentine fait appel à ses voisins sud-américains pour la soutenir dans cette nouvelle bataille diplomatique, et en même temps leur ferme ses portes à coups de mesures protectionnistes radicales ; les anciens combattants sont, une fois n'est pas coutume, mobilisés sur la scène médiatique pour témoigner de leur expérience ; on jauge les ressources des Malouines à l'aune de ses réserves de pétrole et de pêche, et bien peu de ses habitants.


Bref, comme en 1982, la question des Malvinas semble bien plus un problème de politique interne qui chatouille la susceptibilité d'une Argentine peu encline à la défaite1 qu'un réel enjeu de géopolitique internationale...

 

Malvinas--30-ans-apres.jpg

 

("Il y a deux blessures qui, trente ans après, ne cicatrisent toujours pas",

La Voz del Interior, quotidien de Córdoba, 2 avril 2012)

 

 

1Au point que la date même de la célébration est passée, le 22 novembre 2000, sous la présidence de Fernando de la Rúa, du 14 juin (reddition des Forces Armées argentines aux bataillons anglais de la “dame de fer” Margaret Thatcher, et synonyme de défaite pour l'Argentine) au 2 avril (débarquement des Forces Armées argentines sur le sol des Malouines ), institué officiellement comme le “Día del Veterano y los Caídos”.

 

Partager cet article

Commenter cet article