Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tafí del Valle – suite

29 Juin 2011 , Rédigé par Passerelle Publié dans #Voyages - voyages

13 juin 2010

 

Dimanche matin : le village est tout aussi tranquille qu’hier, la plupart des échoppes fermée et le silence règne – pas de match avec l’équipe d’Argentine aujourd’hui, mais une procession en l’honneur de San Antonio de Padua.

 

Tafí del Valle - El Pueblo 2

 

Je me rends au Puesto de Jerónimo [1], un ancien « poste » d’estancia où logeaient les peones, dans des maisons en pisé qui ont plus de cent ans et que les propriétaires actuels, Jerónimo Critto et sa femme Valeria, ont restaurées de manière sobre, fidèle et élégante pour en faire leur demeure.

 

Tafí del Valle - Hacienda

 

Ils y ont également développé une activité de circuits touristiques à cheval, et j’en ai profité pour m’offrir une belle « cabalgada ».

 

Tafí del Valle - Cabalgada 1

 

Guidée par Raúl, cavalier taciturne, et montée sur « Picasso »,

 

Tafí del Valle - Cabalgada 6

 

Tafí del Valle - Cabalgada 7

 

je grimpe (à la manière locale : les rênes dans une seule main, la gauche) sur le flanc de la montagne jusqu’à la Meseta de los Pastores (un vaste plateau qui était autrefois une « cancha » indigène)

 

Tafí del Valle - Cabalgada 4

 

 

où je peux enfin lâcher mon cheval pour une galopade effrénée – sensation jubilatoire de vitesse, d’énergie, de force animale, d’emballement et d’ivresse cosmique…

 

Une pause café-alfajores me fait reprendre mes esprits : face à la vallée qui s’étend sous mon regard, au milieu des « tolas »[2], je pense aux héros de la pampa, à ces gauchos errants, à Don Segundo Sombra[3], et au chant du Martín Fierro[4] :

 

“Aquí me pongo a cantar,

 

al compás de la vigüela

que al hombre que lo desvela

una pena estrordinaria,

como la ave solitaria

con el cantar se consuela.”

 

Tafí del Valle - Cabalgada 3

 



[1] Jerónimo Critto, Av. Lola Mora s/n - La Costa 1 – Tafí del Valle (Tucumán), Argentina ; Tel: +54 (03867) 421 257 ; E-mail: jjcritto@hotmail.com / jeronimocritto@yahoo.com.ar ; http://www.tafidelvallerural.com.ar/el_puesto.htm

[2] Une plante sèche que les habitants de la région utilisent pour allumer le feu, nettoyer le four à pain et balayer le sol.

[3] Roman de l’écrivain argentin Ricardo Güiraldes, paru en 1926, œuvre-phare de la culture gaucha et de la littérature argentine ; disponible en espagnol aux éditions Catedra (1988, 320 p.) ou dans la traduction française de Marcelle Auclair, revue par Jean Prévost et Jules Supervielles, éditions Sillage, 2007, 288 p.

[4] Poème épique de l’écrivain argentin José Hernández (1834-1886), considéré comme l’œuvre fondatrice de la culture gaucha et de l’identité argentine ; disponible en espagnol aux éditions Catedra (1987, 352 p.) ou dans la traduction française de Paul Verdevoye (éditions Nagel, 1955).

Partager cet article

Commenter cet article