Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Silencios » de Mercedes García Guevara

9 Janvier 2010 , Rédigé par Passerelle Publié dans #On tourne !

Galvanisés par cette petite piqûre de culture, nous avons épluché la programmation ciné à la recherche d’une production locale ; et, au milieu des inévitables superproductions américaines et, à mon étonnement, de nombreux films français (le dernier Agnès Jaoui, « Le Code a changé » de Danièle Thompson, et un film avec Catherine Deneuve et Emmanuelle Béart - à croire que le cinéma français s'exporte finalement plutôt bien), nous avons déniché un film argentin apparemment atypique : « Silencios », de Mercedes García Guevara.


 

silencios

 

Inès est une célibataire trentenaire, insatisfaite par son travail (réceptionniste dans un centre d’implants capillaires), sa relation avec son père (vieux et malade) et avec les hommes ; seule et désorientée, elle se laisse peu à peu entraîner dans une relation étrange par Juan, un jeune voisin adepte du mélange vodka-cocaïne.

 

Eloïsa est une soixantenaire sereine et généreuse, retirée dans une maison à la campagne, où elle soigne son potager en compagnie de ses trois chiens et quatre chats, quand elle n’est pas au réfectoire pour enfants où elle travaille comme bénévole.

 

Ces deux femmes n’ont rien en commun et ne se connaissent pas, mais leurs trajectoires personnelles vont les faire se rencontrer, chacune trouvant dans l’autre un écho à son drame, une oreille à laquelle se confier et une épaule sur laquelle s’appuyer.

 

Autour d’elles, d’autres personnages gravitent, se croisent, se frôlent, s’ignorent, s’aiment et se haïssent, dans une structure chorale qui donne à voir différents aspects d’une société hétérogène, mais hantée par un même mal-être et une même solitude.

 

Selon un fil non linéaire, les séquences s’alternent, et tissent une histoire émouvante, avec des scènes d’une dure violence, et des silences, troublants… Petits bonheurs, grands deuils, espoirs, fêlures composent une fresque esquissée par petites touches, délicates et pudiques.

 

Dernier film en date de Mercedes García Guevara, réalisatrice du long-métrage « Río escondido » et du documentaire « Tango, un giro extraño », « Silencios » représente, selon certains critiques, un grand pas en avant dans sa carrière, et donne l’occasion à Ana Celentano et Nahuel Pérez Biscayart, deux des acteurs les plus courus en Argentine en ce moment, d’exprimer une fois de plus leur talent dramatique.

 

 

Partager cet article

Commenter cet article