Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Escapade champêtre à la Fazenda Don Aro

14 Septembre 2011 , Rédigé par Passerelle Publié dans #Voyages - voyages

Le père de Passereau a fondé, il y a vingt-six ans, à son arrivée à Machadinho do Oeste, une fazenda qu’il n’a depuis cessé d’agrandir, améliorer, et dont il diversifie actuellement les activités (passant ainsi du seul élevage bovin à l’agriculture et à la sylviculture).

 

Machadinho - Fazenda Don Aro 6

 

Nous l’avons accompagné dans sa revue hebdomadaire, menée au pas et au trot par son gérant Irinildo, après un déjeuner simple et savoureux avec la famille de ce dernier, et une arara gourmande de viande grillée. 

 

Machadinho - Fazenda Don Aro 11

 

D'abord, la horta orgânica (potager bio) où ont été plantés, entre autres, roquette, courgettes, laitues, tomates et des pés de jabuticaba, petits arbres qui donneront des fruits ronds et noirs/violets, semblables à de petites prunes (ou de grosses myrtilles, comme on préfère), juteux et sucrés, délicieux en confiture :

 

Machadinho - Fazenda Don Aro 9

 

Puis, la castanheira (plantation de pés de castanha, arbres produisant les noix du Brésil), réserve d'arbres replantés après la déforestation :

 

Machadinho - Fazenda Don Aro 2

 

Le poulailler :

 

Machadinho - Fazenda Don Aro 8

 

Et l'espace dédié à la reproduction des moutons (que l'obscurité et la promiscuité stimulent) :

 

Machadinho - Fazenda Don Aro 22   

 

Les bœufs sont ici de la race zébu : une race importée d’Inde, qui résiste mieux au climat équatorial, chaud et humide, que nos vaches européennes. On la reconnaît à la bosse que l’animal a derrière la tête : le cupim, dont les amateurs de churrasco raffolent pour sa texture tendre et fondante[1].

 

Machadinho - Fazenda Don Aro 14

 

Machadinho---Fazenda-Don-Aro-21.JPG

 

Après une après-midi passée à travers les différents secteurs de la fazenda, protégés du soleil par nos chapeaux de boiadeiros,

 

Machadinho - Fazenda Don Aro 13

 

nous offrant parfois le plaisir d’un petit galop impromptu, nous sommes rentrés, harassés, le postérieur courbaturé, chez Irinildo, où nous attendait un coucher de soleil de toute splendeur,

 

Machadinho - Fazenda Don Aro 19

 

un pichet de lait fraîchement trait

 

Machadinho - Fazenda Don Aro 20

 

et un bolo de fubá[2] (gâteau moelleux fait à base de semoule de maïs du type polenta) dégusté dans le silence de la nuit tombante : le bonheur à l’état pur !

 



[1] Voir http://ceguinhonochurrasco.blogspot.com/2007/03/cupim-carne-rebelde-mas-gostosssima.html

[2] Voir http://cuisine-et-voyage.blogspot.com/2009/06/recette-bolo-de-fuba-bresil.html

Partager cet article

Commenter cet article