Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Cafayate

18 Juillet 2011 , Rédigé par Passerelle Publié dans #Voyages - voyages

16 & 17 juin 2010

 

Cafayate est un petit bourg plaisant, qui s’organise autour d’une jolie place centrale et d’une cathédrale jaune comme les blés qui se détache sur le fond montagneux.

 

Cafayate - Vista

 

Ma première sortie dans les environs consiste en une balade au Río Colorado, un parcours au milieu des roches, le long d’un ruisseau, de cascade en cascade ;

 

Cafayate - El Río Colorado 1

 

Cafayate - El Río Colorado 2

 

mais l’hôtesse de l’auberge de jeunesse m’avertit : attention à ne pas y aller seule, je risquerais de me perdre car le chemin n’est pas balisé et très dur à suivre ; je devrais trouver aux alentours du site des gamins du coin près à m’accompagner en échange de quelques pesos.

Sur ma route, tandis que je remonte lentement le long chemin qui mène au Río, cherchant un peu d’ombre sous les feuillages épars, un jeune homme me dépasse en poussant péniblement son vélo chargé de courses : échange de civilités, présentations, je fais ainsi la connaissance de Gustavo, un garçon du coin qui a grandi en grimpant dans les cascades et propose de m’y accompagner… tope là !

 

Cafayate - Gustavo

 

Gustavo est un compagnon secourable, et une mine d’informations sur les plantes (intarissable sur l’usage de l’algarrobo, de la tola, et de tous les végétaux que nous trouvons sur notre chemin) et les animaux de la région : nous croisons en l’occurrence quelques troupeaux de chèvres qui gambadent en liberté sur les rochers – l’une des spécialités de Cafayate étant, outre le vin, le fromage de chèvre.

Le paysage, encastré au milieu de gorges serrées, est impressionnant, les roches se parent d’un rouge sanguin sous la lumière déclinante du soleil couchant et l’eau dévale les cascades dans une explosion de fraîcheur.

Au retour, je fais l’épreuve de la générosité argentine : Gustavo m’emmène chez lui, m’offre du pain (fait maison, par sa mère, et cuit dans le four à pain familial), des fruits (du verger : oranges, mandarines, limas – une sorte d’orange au goût citronné – délicieusement sucrés et savoureux) et du  maté, que nous buvons en silence, à tour de rôle, en regardant la nuit tomber sur la vallée… ce maté a le goût de l’hospitalité argentine : peu loquace, mais le cœur sur la main.

 

Cafayate - Vista al sol poniente

 

À Cafayate, importante région viticole du Nord de l’Argentine,

 

Cafayate - Bodega La Banda 4

 

la grande attraction touristique, ce sont les bodegas que, comme à Mendoza, l’on peut visiter avec souvent une dégustation à la clé ; deux seulement sont ouvertes hors saison :

-          La Banda[1], dont le vin est commercialisé sous la marque « Vasija Secreta », une belle propriété produisant du torrontés (un vin blanc sec et fruité) et du cabernet (que je trouve un brin plus astringent que celui que j’avais dégusté à Mendoza quelques mois plus tôt) ;

 

Cafayate - Bodega La Banda 2

 

Cafayate - Bodega La Banda 3


-          Domingo Hermanos[2], qui propose différents types de bouteilles (torrontés, cabernet, malbec et des « blends » – assemblages de merlot, cabernet et malbec) et de fromages de chèvre.

 

Cafayate - Bodega Domingo Hermanos 1

 

Cafayate - Bodega Domingo Hermanos 2

 

L’autre grande attraction touristique de la région, c’est la célèbre « Quebrada de Cafayate », également connue sous le nom de « Quebrada de las Conchas » (« concha » : coquille) parce qu’on y a découvert des fossiles de mollusques et de poissons suggérant que cette zone était autrefois un grand lac/étang de 80 km.

 

Cafayate - Quebrada de las Conchas 1


Après être allée dans le « Valle de la Luna » (province de San Juan), je trouve le paysage assez semblable aux parcs de Talampaya/Ischigualasto, mais plus impressionnant quant à la superposition des couleurs de sédiments et à la sculpture des roches par l’érosion, en particulier :

-          « La Pumilla », où l’on voit clairement dessiné l’œil du « Rey de la Pumilla » ;

 

Cafayate - Quebrada de las Conchas - El Rey de la Pumilla


-          « Los Castillos », avec, au sol, le sel résultant de l’évaporation de la rosée ;

 

Cafayate - Quebrada de las Conchas 5


-          « El Obelisco », à côté duquel un artisan a installé sa boutique, un stand de belles céramiques et d’objets en quartz ;

 

Cafayate - Quebrada de las Conchas - El Obelisco

 

Cafayate - Quebrada de las Conchas - Artesanías 2


-          « La Yesera », avec ses saisissants contrastes de couleurs dûs aux minerais (fer, zinc, cuivre, cobalt…) ;

 

Cafayate - Quebrada de las Conchas 8


-          « El Fraile » (le moine) et « El Sapo » (le crapaud) ;

 

Cafayate - Quebrada de las Conchas - El Sapo


-          « El Mirador », qui impose le silence par la beauté du paysage et la citation de Yupanqui (personnage célèbre du folklore argentin) inscrite sur un panneau : "Para el que mira sin ver la tierra es tierra no mas" ("Pour celui qui regarde sans voir, la terre est terre, rien de plus") ;

 

Cafayate - Quebrada de las Conchas - Mirador 2


-          « L’Anfiteatro », une impressionnante cavité, dans laquelle se nichent des artisans qui vendent leurs produits et un chanteur, qui joue des mélodies andines sur sa guitare ;

 

Cafayate - Quebrada de las Conchas - Anfiteatro 3

 

 

Cafayate - Quebrada de las Conchas - Anfiteatro 1


-          Enfin, « La Garganta del Diablo », une autre gigantesque cavité, où l’on cherche en vain l’odeur de souffre et la trace de Lucifer…

 

Cafayate - Quebrada de las Conchas - Garganta del Diablo 1

 



[1] Antigua Bodega Vasija Secreta, Ruta 40 s/n, 4427 Cafayate (Salta), Argentina ; Tel : [+54] (3868) 421850 ; Email : info@vasijasecreta.com ; http://www.vasijasecreta.com/

[2] Bodega y Viñedos Domingo Hermanos, Nuestra Señora del Rosario s/n, 4427 Cafayate (Salta), Argentina ; Tel/Fax : [+54] (3868) 421225/421386 ; Email : bodega@domingohermanos.com ; http://www.domingohermanos.com/

Partager cet article

Commenter cet article