Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

"Despedida"

6 Juillet 2009 , Rédigé par Passerelle Publié dans #Voyages - voyages

Ça y est, le compte à rebours est terminé : les valises sont bouclées, c'est l'heure de rentrer.


Et à l'impatience de fouler enfin le sol français, de mordre dans une bouchée de pain frais, de grimper dans mes montagnes, et de serrer dans mes bras des êtres chers si loin si longtemps, se mêle déjà une vague « saudade », ce sentiment si brésilien qu'il en est intraduisible...


Intensité de ces dernières semaines, de ces "au revoir" qui sont peut-être des adieux, de ces saveurs d'ailleurs que l'on retient sur le palais pour ne jamais les oublier, de ces instants cueillis dans leur éphémère beauté...

Après presque un an, c'est l'heure du bilan : on regarde derrière soi et l'on perçoit tout le chemin parcouru, l'on se revoit à l'arrivée, et l'on se regarde : combien l'on a changé ! Grandi, mûri aussi...

Bref, une page se tourne... et un nouveau chapitre commence, tout aussi plein de belles promesses.


Car Passerelle rentre au pays, mais Passerelle n'en a pas fini !


J'emporte dans mes bagages un stock de billets déjà prêts, et tout plein de souvenirs, de photos, et d'idées, pour nourrir pendant l'été ceux qui auraient faim de lecture et d'exotisme.


Et puis, l'aventure continue : sous d'autres cieux et d'autres latitudes, mais toujours avec la même curiosité, le même appétit, la même passion ; et Passerelle, elle, continue à construire des ponts volatiles entre les mondes, à poser sur eux ses yeux émerveillés, choqués, perplexes, intrigués, et à partager avec vous ses découvertes, ses interrogations, ses coups de cœur et ses coups de rages.

Merci à ceux qui, par leurs commentaires, leurs questions, leurs critiques, leurs suggestions et leurs rappels à l'ordre, m'ont encouragée à jouer de ma plume et à maintenir plus libre que jamais cette passerelle virtuelle.


Et bienvenue à ceux qui voudraient l'emprunter le temps d'une escapade imaginaire, ou d'un voyage au long cours.


A tous, je dis... à bientôt, d'ici ou d'ailleurs !

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article