Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Un tour dans le centre de Floripa

13 Janvier 2009 , Rédigé par Passerelle Publié dans #Voyages - voyages

Arrivée en fin de matinée, mon estomac (fidèle compagnon !) m’a tout d’abord guidée vers le Mercado Municipal, un édifice jaune dont les artères latérales sont couvertes et hébergent de petits commerces d’alimentation (poissonneries en particulier), et dont l’artère centrale constitue un agréable patio



où les habitants viennent partager une portion de beignets de calamars ou un pastel de bacalhau ; j’ai opté pour un peixe ao molho de camarão :



un généreux filet de poisson baigné d’une épaisse et savoureuse sauce aux crevettes, le pirão do caldo, préparé avec les arêtes du poisson, le bouillon de cuisson, de la farine de manioc et des crevettes ; servi avec du riz (inévitable, vous l'aurez compris) et une salade bien fraîche, l'idéal pour recharger les batteries !

 

Dans le prolongement du Mercado Municipal, un autre marché, moins officiel mais tout aussi charmant,



où fruits et légumes, piles de fromages et de calabresas (saucissons), œufs et biscuits maison s’offrent au chaland gourmand.

 

En remontant la rue, l’on accède à la Praça XV Novembro : une jolie place plantée d’arbres, dont un immense figuier centenaire,



où se donnent rendez-vous les lecteurs solitaires, les joueurs de cartes et les gamins des rues.



 

En haut de la place trône la Catedral Metropolitana, aujourd’hui en réfection ;



donc je m’en vais voir Nossa Senhora do Rosario, plus modeste, située au bout d’une belle volée de marches :



l’ascension du fidèle vers le Paradis et la Rédemption n’est jamais sans peine !

 

Pour boucler la boucle, j’emprunte la rua Felipe Schmidt, la rue commerçante de Florianopolis, toute pimpante avec ses guirlandes de Noël qui brillent sous le soleil :



repasse au bord du Mercado Municipal, où, bien alignés sous leurs parasols, des vendeurs de billets de loterie vous proposent la chance de votre vie :



 et regagne enfin la gare routière, prendre le bus qui me mènera à ma deuxième étape : Foz de Iguaçu.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Julie 19/01/2009 19:28

Le problème c'est que son site est censé vendre son produit, et même si les couleurs sont sympa, il est trop simple pour un site commercial...ce n'est que mon avis perso.
Ton blog: les couleurs sont bien choisies et tout, et puis c'est un blog donc ça passe très bien. J'adore ce vert. Il n'est pas agressif pour les yeux et plutôt agréable. :)
Après si tu veux l'améliorer, il faut carrément passer par le code html de ton blog, et y mettre tes images. Exemple pour le haut: mettre une bannière. Donc il faut: et en plus de s'y connaître vite fait en code html, savoir te créer des images aux bonnes dimensions.
J'ai une copine qui avait fait ça pour son blog, mais celui-ci restait très simple.

Sinon, pour toi, et pour la suite de tes projets, peut-être qu'il te faudrait un vrai site et pas un blog.

Je ne m'y connais pas assez et ne pourrais malheureusement pas t'aider correctement. Mais je suis sûre que tu peux trouver des personnes aptent à t'aider pour cela. Surtout qu'une fois que tu comprends le fonctionnement c'est pas très compliqué.
Tu peux sûrement trouver des aides sur internet pour modifier le code html de ton blog, etc, etc...

Passerelle 19/01/2009 19:50


Ah ! Le vert... étrange, il déplaît à beaucoup de gens, qui le trouvent triste ; moi au contraire je trouvais qu'il rappelait la couleur du drapeau du Brésil, mais sans être trop agressif en effet,
qu'il évoquait aussi la couleur des plantes, clin d'oeil à la forêt tropicale...

Merci pour tes conseils, je vais essayer de m'y mettre ; les notions de code html et autres manipulations techniques m'échappent totalement et m'intimident un peu, ma formation en lettres m'ayant
familiarisée avec le texte mais pas avec le visuel...

Mais j'apprends vite, et j'imagine qu'une fois rôdée, ce sera un jeu d'enfant ! Avis aux webdesigners charitables !


Julie 19/01/2009 18:46

Non justement, son site est plutôt déplorable hihi (j'espère qu'elle est plus douée en photo qu'en webdesigner!!!!! O__O)

A la prochaine!

Passerelle 19/01/2009 19:07


Eh bien pour l'instant le site pêche par excès de sobriété, il faudrait qu'elle l'étoffe un peu je pense ; mais je trouve qu'il s'en dégage une garantie de qualité et de professionalisme ; après,
je ne suis pas moi non plus experte en webdesign - la preuve par mon propre blog, dont j'aimerais améliorer le graphisme, mais sans savoir comment faire...


Julie 18/01/2009 22:39

Je t'ai filé ses coordonnées car elle a fait les beaux arts de paris et les gobelins, donc meme si son site reflète qu'une partie de ce qu'elle sait faire, elle s'y connait pas mal en photo :) Surtout niveau technique. Un moment elle était stagiaire avec je ne sais plus quel photographe, alors bon elle a l'air assez prise. Mais j'espère qu'elle te répondra.

Merci :)

Demain je reste couchée! :)

Passerelle 19/01/2009 18:42


Quel pedigree !!! J'imagine en effet qu'elle s'y connait en photo, son site a tout d'une pro !



Julie 18/01/2009 18:15

C'est une très bonne idée tout ça.
Si tu as besoin de quelqu'un pour la photographie, j'ai une ancienne connaissance du lycée qui pourra sûrement t'aider. C'est une fille très gentille, si tu as besoin je pense qu'elle pourra être là...
Son site: http://www.irenebillard.com/index.htm
Et ses coordonnées:
irenebillard@yahoo.fr
06 03 23 58 40

Bonne journée et merci pour tes gentils messages :)

Passerelle 18/01/2009 22:35


Merci, c'est très gentil ; je suis allée jeter un coup d'oeil à son site, c'est un peu éloigné de ce que je voudrais faire, mais c'est toujours intéressant et je vais essayer de prendre contact
avec elle, on ne sait jamais...

De rien de rien pour les gentils messages, c'est un juste retour des choses ! Bonne soirée à toi, entre couette et antibios ;-) !


Julie 18/01/2009 16:15

Oui, je ne suis partie en amérique latine qu'un mois et demi il y a quelques années et c'était au Pérou avec un ami qui était d'origine. Et nous ne sommes restés qu'à Lima. C'est vrai que c'est "dépaysant". Surtout quand on côtoie les "vraies" personnes dans leurs "vrais" milieux. Avec leurs croyances, la pauvreté, leurs cultures, leurs rêves.

Je n'ai pas encore tout lu sur le blog, je n'avais pas vu pour l'immigration italienne. Je verrais ça plus tard. ;)

D'habitude je ne suis pas tant accrochée au net (à répondre dans la seconde hihi), mais là j'ai la grippe! arf. Les technologies arrivent peu à peu envahir le continent, je ne sais pas trop où ça en est. C'est peut-être un effet négatif de la "civilisation". Il faut profiter de ses pays maintenant, ils ont, je trouve, une naïveté que nous avons perdue.

En fait ce qui fait le plus peur (je vois pour ma copine) c'est de sauter le pas. Une fois dans le pays, y a pas le choix alors on se débrouille. Mais le pas il faut le franchir!! et c'est pas rien. Donc si si tu es courageuse.
Même si ces expériences t'apportent énormément. ;)

J'espère un jour pouvoir faire un tel voyage, seule ou accompagnée.

Bon je retourne me coucher.

J'ai oublié de te dire, tes photos sont magnifiques. :)

Passerelle 18/01/2009 17:10


L'Amérique Latine est un continent fascinant : un continent de métissage, où indios, blancs, noirs et asiatiques mêlés ont donné naissance à une société bariolée, à une culture brassée ; un
continent où la nature est encore par endroits pure et sauvage, grandiose, violente et parfois menaçante ; un continent où la richesse existe, abonde même, mais pas pour tous, voire même pour très
peu, et où la pauvreté atteint un seuil à en faire rougir l'humanité ; un continent où règne aussi un vent de liberté, de rébellion, de fantaisie et de jeunesse, une innocence peut-être que nous
avons perdu dans une Europe en pleine dégénérescence.

Sauter le pas... c'est cela ; et je crois qu'une fois prise la décision de partir, tu as déjà fait la moitié du chemin, dans ta tête du moins ; après c'est l'aspect pratique qui prend le dessus, et
là bon sens, simplicité et débrouillardise sauront te sortir de situations improbables, et forger ton caractère !

Quant aux photos... merci ! je me suis découvert une passion, si ce n'est une vocation ; et j'ai le projet de faire un jour un stage pour ajouter la technique à la sensibilité de mon oeil
toujours aux aguets. Et mon grand plaisir, moi qui aime écrire, c'est d'ensuite de faire dialoguer mots et images, dans un aller-retour propice à l'inspiration...

Prends soin de toi, une bonne grippe c'est l'occasion de se chouchouter sans complexes, de traînasser librement sur le net, de voyager du fond de son lit et de faire ainsi de belles découvertes !