Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Etape n°1 : Floripa et l’Ilha de Santa Catarina

13 Janvier 2009 , Rédigé par Passerelle Publié dans #Voyages - voyages

Première étape de mon périple, Florianopolis, (« Floripa » pour les intimes), capitale de l’Etat du Santa Catarina, tire son nom d’un hommage rendu en 1894 à Floriano Peixoto, alors Président de la République. Elle est caractérisée par un niveau de vie des plus élevés, et lorsque l’on débarque dans ce petit paradis on ne peut s’empêcher de penser que ses habitants sont vraiment privilégiés : climat des plus cléments, végétation luxuriante, lumière rayonnante ont donné naissance à une architecture en harmonie avec la nature, utilisant principalement bois et matériaux locaux,



et nombreux sont les vacanciers tombés amoureux de l’île au point de venir y résider. L’immobilier y est donc un marché intéressant pour les promoteurs en quête de bonnes affaires…

 

Car ce qui fait l’originalité et le succès de Floripa, c’est l’Ilha Santa Catarina, reliée au continent par le célèbre pont Hercílio Luz



: une île au relief montagneux,



propice aux trilhas et activités sportives, mais surtout bordées de 42 plages répertoriées comme les plus belles du Brésil. Vous n’aurez donc que l’embarras du choix, entre la Praia do Campeche, jeune, dynamique et un brin jet-set,



la Praia da Solidão, où, comme son nom l’indique (solidão signifiant « solitude » en portugais) l’on ne rencontre pas un chat,



les plages du Nord de l’île, davantage construites et moins sauvages, la Praia de l’Armação et ses restaurants de fruits de mer, la Praia Mole… il y en a pour tous les goûts !!

 

Au centre de l’île, la Lagoa da Conceição



offre aussi de jolies vues, et autour d’elle, petits commerces, bars et restaurants font du quartier de Barra da Lagoa une sympathique station balnéaire où il fait bon le soir venir boire un verre. Pensez simplement à vous enduire d’anti-moustique, ces charmants petits compagnons faisant légion dans cette zone humide, ainsi que les cobras (pas de panique, ici c’est ainsi que l‘on appelle les… vers de terre !) et les lagartos, des lézards dont la taille est parfois impressionnante.

 

Plus difficile à croiser au détour d’une allée, mais bien présente dans la région, la baleia franca est considérée « Monumento Natural de Santa Catarina » : les femelles viennent de l’Antarctique jusqu’au littoral brésilien, où elles restent une quinzaine de jours, pendant leur période de reproduction. La baleia franca  fait l’objet de multiples initiatives pour sa protection, et vous pouvez aller l’admirer lors d’excursions organisées.

 

Mais, outre un peu de plage et de balades, ma principale activité en ce début de congés a été… bouquiner, me laisser bercer, et, peu à peu, sommeiller dans la rede (« hamac ») de mes hôtes et la torpeur de l’été tropical :



c’est bon les vacances !!!

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article