Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Saga gourmande : "the cheesecake revisited"

23 Novembre 2008 , Rédigé par Passerelle Publié dans #Papilles & Pupilles

On va finir par croire que je ne pense qu’à manger (et c’est un peu vrai)… mais c’est aussi que j’ai tout un paysage gastronomique à découvrir, et cinq colocataires gourmandes à nourrir ! L’une d’elles m’a d'ailleurs avoué récemment raffoler du cheesecake, avec de telles étoiles dans les yeux que, ni une ni deux, la cuisinière au grand cœur que je suis s’est lancée dans cette entreprise pâtissière.

 

Pour ceux qui ne connaîtraient pas encore cette merveilleuse invention, le cheesecake est un dessert anglo-saxon, dont la spécificité est une crème à base de fromage frais (comme son nom l’indique) étalé sur une base de crumble (biscuits émiettés[1] mélangés à du beurre et gratinés au four).

 

Le cheesecake se décline en deux versions, qui ont chacune leur fan-club :

 

-          la version britannique : la crème est solidifiée au moyen de gélatine, la recette ne comporte pas d’œufs et le cheesecake passe quelques heures, sinon une nuit entière, à prendre forme dans le cocon frais et douillet du réfrigérateur ;

-          la version américaine : la crème comporte des œufs et le cheesecake passe au four où il va cuire et se solidifier ; à privilégier pour les gourmands peu patients…

 

Forcée de me débrouiller avec les moyens du bord, et les ingrédients disponibles dans un pays où d’anglo-saxon seul le fast-food a réussi son intégration, j’ai donc tenté à tâtons une version brésilienne du cheesecake, en partant de la base britannique (plus légère en plein cœur de l’été tropical) et en remplaçant :

 

-          le cream cheese (dans l’idéal, du « Philadelphia », sinon, du « Saint-Moret », « Saint-Gervais » ou autre type de fromage frais fera parfaitement l’affaire ; la ricotta, un fromage italien à pâte fraîche, offrira une alternative un brin plus sucrée, mais tout aussi savoureuse) par un « queijo minas frescal » ;

 

-          les digestive biscuits par des biscuits « Maizena », l’équivalent brésilien de nos légendaires petits-beurres (auxquels l’on peut tout aussi bien substituer des Petits Bruns, des Beurrés Nantais, des Bastognes, des Spéculoos… ou autre selon votre inspiration et le stock de votre placard)

 

-          le lait et le sucre par du leite condensado (« lait condensé sucré »), inévitable par ici et si simple d’utilisation.

 

La saison des fraises (en portugais, morangos) touchant à sa fin, j’ai profité des dernières caissettes et réalisé un « cheesecake de morangos » qui, ma foi, n’avait rien à envier aux originaux ! En intercalant une couche de pulpe de fraises entre le crumble et la crème, et en ajoutant une pointe de citron dont l’acidité épouse à merveille la saveur sucrée des fraises, vous obtiendrez un dessert chic et frais, parfait quand arrive l’été !

 

Cheesecake de morangos, calda de morangos (Cheesecake à la fraise, coulis de fraises)

 

Ingrédients (pour 6 à 8 personnes) – à préparer la veille

 

-          200 g de biscuits Maizena

-          100 g de beurre

-          300 g de fromage frais

-          200 ml de crème

-          395 g de lait condensé sucré

-          1 cuillère à soupe de sucre

-          12 g de gélatine incolore

-          500 g de fraises

-          1 citron

 

1)      Laver et équeuter les fraises ; en réserver une dizaine pour la décoration, et séparer le reste en deux portions (l’une pour la pulpe, l’autre pour le coulis).

 

2)      Zester le citron, hacher finement les zestes et presser le jus.

 

3)      Préparer le crumble : dans le mixeur, réduire les biscuits en miettes, ajouter le beurre et la moitié des zestes de citron hachés, et verser la préparation dans un moule rond préalablement beurré, de préférence à bord amovible ; tasser le mélange et faire cuire à 180°C pendant 10 à 15 minutes, puis laisser refroidir.

 

4)      Préparer la pulpe de fraises : mixer la moitié des fraises, puis répartir uniformément sur le crumble.

 

5)      Préparer la crème : dans le mixeur, mélanger le lait condensé sucré, la crème, le fromage frais, la gélatine, un peu de zestes et de jus de citron, puis verser et répartir uniformément sur la pulpe.

 

6)      Couvrir et laisser reposer au réfrigérateur au minimum 3 à 4 heures, au mieux, 10 à 12 heures, jusqu’à ce que la crème soit bien solidifiée.

 

7)      Préparer le coulis de fraises : dans une casserole, mélanger le reste de fraises, de zestes de citron hachés et de jus de citron, ajouter une cuillère à soupe de sucre et faire cuire à feu doux jusqu’à obtenir un coulis.

 

8)      Une fois le cheesecake solidifié, retirer le bord amovible du moule, décorer de fraises fraîches et servir accompagné de coulis de fraises.

 

 

 

 

Suggestions :

 

- à défaut d’un moule à bord amovible, un moule à gâteau simple suffira ; la présentation en sera moins élégante, mais le goût sera là : n’est-ce pas l’essentiel ?

 

- ajouter des feuilles de menthe fraîches : pour décorer, mais aussi pour parfumer le coulis de fraises…



[1] du verbe anglais « to crumble », « émietter »

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article