Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Brasília : zone à hautes fréquences spirituelles

3 Novembre 2008 , Rédigé par Passerelle Publié dans #Voyages - voyages

Giovanni Bosco (1815-1888), prêtre italien ayant voué sa vie à l’éducation des enfants des quartiers défavorisés, canonisé en 1934, jouit ici en Amérique du Sud d’une très forte popularité. L’ordre des « Salésiens » (de la « Société de Saint-François-de-Sales, qu’il créa en 1854) y est en effet très répandu, et nombre d’églises, chapelles et autres lieux saints portent son nom.

 

Ainsi du Santuario Dom Bosco, en plein cœur de Brasília, dont l’on peut admirer les magnifiques vitraux bleutés symbolisant un ciel étoilé entre de graciles colonnes de béton.



 

Mais « Don Bosco », ainsi que ses fidèles l’appelaient, est lié à Brasília pour des motifs plus obscurs : en 1883, il aurait en effet prophétisé qu’une nouvelle civilisation surgirait entre les 15ème et 20ème parallèles, et que sa capitale serait construite entre les 15ème et 16ème parallèles, près d’un lac artificiel : prédiction qui semble en tous points correspondre à la configuration topographique de Brasília.

 

La région a donc attiré nombre de sectes, et avec elles gourous et disciples idéalistes dans un syncrétisme mystique tendance new-age  :

 

-          le Vale de Amanhecer , fondé en 1959 par une médium, Tia Neiva, une petite ville où se mêlent rites égyptien, grec, aztèque, indien, gitan, inca, troyen et afro-brésilien ;

-          la Cidade Ecléctica (« Ville éclectique »), fondée en 1956 par Yokanam, et visant à l’unification de toutes les religions de la planète, dans la fraternité et l’égalité ;

-          la Granja do Ipê (« Domaine d’Ipê »), à Brasília même, site de la Cité de la Paix et de l’Université Holistique, vouée à former une nouvelle génération en lui inculquant paix, amour et compréhension, piliers du IIIème millénaire ;

-          le Templo da Boa Vontade (« Temple de la Bonne Volonté »), créé en 1989 par la Légion de la Bonne Volonté, comprend sept pyramides pour former un cône, symbole de la solidarité universelle, et un espace de méditation ;

 

Enfin, certaines personnes croient que les environs de Brasília, par exemple le km 69 de la BR-351 ou la petite ville de Brasilândia, sont propices aux rencontres du troisième type… mais non, je vous rassure, le point vert sur la photo n’est pas une soucoupe volante de Martiens venus envahir la planète Terre, juste la lune cachée par un nuage…



Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article