Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Salutations… sincères ou distinguées ?

16 Octobre 2008 , Rédigé par Passerelle Publié dans #Détours de Babel

Une amie brésilienne ayant vécu en France m'a fait remarquer que les Français avaient la manie de souhaiter de bonnes choses toutes la journée : bonjour, bonsoir, bonne journée, bonne fin de matinée, bon appétit, bon après-midi, bonne soirée, bonne nuit…

 

Nos journées entières sont donc scandées par ces souhaits à répétition, qui relèvent aujourd’hui plus de l’automatisme poli que d’une sincère sollicitude, et auxquels il faut bien sûr ajouter :  bon courage, bonne chance... et, ce dont elle comprenait encore moins la nécessité : bonne continuation !

 

Tout bien réfléchi, je me suis rendu compte que ce qui était pour moi simple, normal et spontané pouvait en effet sembler étrange à un étranger… en contre-partie, il a fallu quelque temps et quelques crispations initiales à la Française que je suis pour accepter l’ « abraço » brésilien : ici, l’on embrasse (dans le sens étymologique de « prendre dans ses bras ») toute personne que l’on rencontre, même pour la première fois, d’une façon très chaleureuse, et parfois envahissante…

 

Et l’on ne fait qu’une bise ! Mes réflexes binaires français m’ont donc laissée la joue tendue en vain plus d’une fois à mon arrivée… mais le pli est pris ! Quant à se serrer la main, c’est assez rare, et réservé aux occasions bien formelles ; et vous saluerez aussi bien votre prof que la caissière du supermarché par un « tchau » dont l’orthographe pourrait faire frémir bien des dictionnaires italiens, mais qui prouve une fois de plus l’influence de la langue de Dante sur le portugais local...


Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article