Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Histoire du Brésil-Chap.2 : L'Independência

7 Septembre 2008 , Rédigé par Passerelle Publié dans #Il était une fois...

Au cours des XVIIIème et XIXème siècle, les Portugais, qui conservent le monopole du commerce en exportant la plupart des richesses de la colonie, suscitent le mécontentement des colons, avec pour conséquence l'émergence de mouvements subversifs et la formation de groupes en faveur de l'indépendance.

Le plus connu et le plus significatif est celui de la "Conjuraçao Mineira", commandé par l’activiste politique Joaquim José da Silva Xavier, dit « Tiradentes » pour avoir exercé, entre autres, la profession d’arracheur de dents. Celui pour qui "Mettre fin à l'emprise portugaise est le seul moyen que nous ayons pour accéder aux richesses du Brésil et devenir les Seigneurs de nos terres"  est exécuté le 21 avril 1792 sur une place publique à Rio de Janeiro, suite à la découverte de la conspiration.Depuis, le 21 avril est un jour férié au Brésil.



D'autres mouvements se forment dans plusieurs régions du Brésil, sans succès cependant. Le processus d'indépendance prend définitivement son élan lorsque les armées de Napoléon envahissent le Portugal. La cour royale portugaise s'exile au Brésil en 1808 et la colonie du Brésil change alors de statut pour devenir le Royaume-Uni du Portugal en 1815.

Au moment de son retour au Portugal en 1821, le Roi João VI nomme son fils, Dom Pedro, régent du Brésil. La noblesse portugaise, mécontente des décisions prises par le Roi et souhaitant que le Brésil redevienne une colonie, exige le retour de Dom Pedro à Lisbonne. Celui-ci refusa d'obéir à cet ordre et le 7 septembre 1822, il proclame l'indépendance, devenant ainsi le premier Empereur du Brésil.



L'histoire traditionnelle de l'indépendance du Brésil raconte que Dom Pedro, convaincu de la nécessité de séparer la colonie de sa métropole, proclama l'indépendance au bord de la rivière Ipiranga, en jetant son chapeau aux couleurs du Portugal et lançant ce qui restera dans l'Histoire comme "le cri d'Ipiranga" : "Indipendência ou Morte !" ("L'indépendance ou la mort !").

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article